Trail Corse : circuits trails, Stages trail GR20

Informations sur le GR20

Trail du GR20

Comme pour toute destination, proche ou lointaine, nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur la montagne corse et plus particulièrement sur le GR20.
Merci de bien prendre note des informations suivantes avant de vous inscrire.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Le terrain du GR20

Soyez très bien préparés : l’intégralité de l’itinéraire se déroule sur un terrain de montagne et de haute montagne. Le GR20 n’est pas à proprement parlé un sentier, mais plutôt un itinéraire tracé à travers les hautes montagnes de l’île. Les passages rocheux sont quotidiens, les étapes entières se déroulent dans le rocher et les pierriers sur un terrain de haute montagne, les pentes sont généralement raides et vous devrez enchainer dans une même journée des dénivelés positifs et négatifs cassants pour les jambes.
La partie Nord est plus technique et minérale, mais il ne faut pas pour autant sous-estimer les difficultés de la partie Sud. Parfois, vous aurez l’occasion de marcher sur un « vrai » sentier, ancienne voie de communication entre les vallées ou chemin de transhumance. Le total des dénivelés tant positifs que négatifs est d’environ 13000m pour une longueur de près de 200km.

Le GR20 nord/sud ou sud/nord?

Il peut bien sûr être effectué dans les deux sens. Nous le proposons dans le sens nord/sud pour les raisons essentielles suivantes :

C’est le sens historique de progression de l’itinéraire : Il a été pensé et créé dans ce sens par des montagnards et pour des montagnards. Toutes les courses qui ont été organisées sur ce parcours depuis 20 ans et tous les records établis partent du Nord vers le Sud, sens imposé par les difficultés du terrain. Les topos guides le décrivent tous ainsi et, seulement depuis peu, certains commencent à le décrire dans l’autre sens.

La logique montagnarde : Au fil des jours la fatigue s’accumule, à cause des efforts fournis, des difficultés du terrain, de la rusticité des hébergements, des mauvaises nuits… On est moins frais au quatorzième jour qu’au premier, il vaut mieux aborder les difficultés avec de bonnes réserves et en sachant que ce sera moins difficile par la suite. La fatigue s’en fera moins sentir et vous profiterez mieux de vos journées.

Autre raison et non des moindresla plupart des groupes qui partent avec une agence partent du sud et pratiquement tous le même jour. Il est fréquent que dans ce sens les hébergements et le parcours soient encombrés. En partant du nord, nous les croisons en journée ou un soir au refuge.

A retenir : Si vous avez le niveau requis, vous serez à l’aise pour parcourir l’itinéraire dans les deux sens. Si votre niveau est un peu juste et que vous partez du sud, arrivé à Vizzavona vous aurez accumulé de la fatigue et les difficultés vont commencer en allant grandissantes : les risques d’abandon ou d’arrêt imposé par votre accompagnateur sont ainsi multipliés.

Les conditions d’hébergements

Sur le GR20, le confort des hébergements est rustique.
En gîte, vous dormirez dans des chambres de 4 à 8 personnes. Il n’y a pas de drap et une couverture est généralement à disposition. Les douches sont chaudes.
En refuge, vous dormirez dans des dortoirs communs de 20 à 35 places ou en bivouac près du refuge sous tente pour 2 personnes avec matelas. Il n’y a pas de couverture dans les refuges. La douche est froide.
En bivouac près des bergeries, vous dormirez sous tente pour 2 personnes avec matelas. La douche est chaude.

Les repas du soir et les petits déjeuners se prennent dans la salle commune ou sur les terrasses des refuges ou bergeries, le pique-nique froid est pris sur le terrain.
Le dîner est servi en général entre 18h00 et 19h30. C’est le gardien qui organise et décide de l’horaire en fonction de la fréquentation du moment.
Le petit-déjeuner est pris entre 4h30h et 6h selon les versions et en fonction des étapes ainsi que de la météo qui peut imposer un départ plus matinal. La montagne a ses règles, votre accompagnateur les maitrise.

L’arrivée au refuge se fait, selon les étapes, entre 15h30 et 17h30 pour les versions en 7 et 5 jours, plus pour la version Ultra en 3 jours

Vous trouverez dans chaque refuge et gîte du petit ravitaillement ainsi que des boissons.

Il n’est pas possible de régler avec la Carte Bancaire sur le tracé du GR20 et les chèques ne sont pas toujours acceptés.
Pensez à prendre suffisamment d’argent liquide pour vos dépenses personnelles.

Téléphones portables, appareils photos et matériel électronique

L’intégralité du circuit du GR20 n’est pas couverte par les réseaux de téléphonie. Cependant, dès que l’on est en crête ou dans des zones dégagées, le téléphone passe. Vous avez ainsi accès quotidiennement au réseau et à la 3G, mais pas forcément le soir au refuge.
Au niveau de la recharge, il n’est pas possible de charger les appareils électroniques (téléphones portables, appareils photos, GPS, etc.) dans les refuges. Vous pourrez par contre le faire dans les gîtes. Si vous souhaitez utiliser ces appareils durant votre séjour, pensez à vous munir de batteries de rechange ou de chargeur solaire.

Le niveau requis sur le GR20

Vous vous inscrivez sur un parcours très sportif et difficile à très difficile qui se déroule en grande partie sur un terrain de haute montagne et nécessite de votre part une bonne aisance sur ce type de terrain. Il vous faut avoir un bon niveau en rapport avec le circuit choisi, endurant, solide, en bonne condition physique et doté d’un bel esprit de groupe. Vous devez avoir une bonne à très bonne expérience du trail sur terrain accidenté de montagne et de haute montagne et vous satisfaire des conditions d’hébergement rudimentaires de montagne.

Ne sous-estimez pas la montagne corse : les dénivelés sont brusques, les pentes raides et rocheuses, le terrain n’est pas celui des bons sentiers de randonnées des Alpes. La nature du terrain et le niveau sont largement décrits dans la fiche technique que nous vous engageons à bien lire.

Il vous appartient d’évaluer vous-même votre niveau afin qu’il soit compatible avec le niveau décrit et le rythme prévu pour chaque trail.

Vous avez un doute sur votre niveau ?

N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter, nous saurons vous conseiller.
Sachez également que nous organisons tous les ans des prestations personnalisées pour des personnes dont le niveau ne leur permet pas d’intégrer un groupe ou qui ont le niveau requis mais ne souhaite pas en faire partie. Nous établissons ainsi un devis personnalisé.

Infos pour votre retour

Nous attirons votre attention sur le fait qu’il est toujours hasardeux de prendre un vol ou un bateau le jour même où termine un séjour, à plus forte raison un trail.

Après une dernière nuit au gîte de Conca, une navette vous emmènera le matin tôt  à la gare routière de Portivechju d’où part la ligne de bus pour Bastia.
Attention : il n’y a plus de ligne de bus pour Ajaccio le dimanche
.

Le retour vers Calvi reste compliqué et long mais envisageable si vous avez un vol en milieu d’après-midi ou fin de journée. Pour l’aéroport de Figari, une navette part de la gare routière de Portivechju.

Vous trouverez les adresses utiles pour organiser votre voyage, les horaires de bus et de navettes dans le document « Aide à la préparation de votre voyage ».

Exit mobile version